La culture du chanvre industriel

Le chanvre cultivé par les producteurs de Gatichanvre est destiné uniquement à un usage industriel. En effet, toutes les semences sont certifiées et achetées via la coopérative “Hemp-It”. Cette dernière est la seule entreprise en France désignée par les textes Européens et agréé pour la fourniture de semences de chanvre industriel. Le chanvre pousse sur la majorité des sols. Ce n’est pas une culture exigeante. En effet, elle ne nécessite pas d’irrigation et restructure le sol, bénéfique pour l’implantation de la culture suivante. C’est également la plante écologique par excellence. Elle ne nécessite pas de traitement phytosanitaire de par sa capacité d’étouffement vis à vis des mauvaises herbes. Enfin, son génotype la rend naturellement résistante aux maladies. Elle n’intéresse également que peu les insectes ravageurs.

chanvre industriel
chanvre industriel gatichanvre

Faire pousser du chanvre est également excellent pour l’environnement. Cela permet de limiter l’impact du réchauffement climatique : 1 ha de chanvre absorbe durant son cycle autant de CO² qu’un ha de forêt, on l’appelle ainsi « le puit à carbone ». La culture du chanvre industriel connait un regain d’intérêt, mais qui n’est rien comparé à ce que la France a connu auparavant. Au XIXème, c’était plus de 175 000 hectares qui étaient cultivés alors qu’aujourd’hui ce ne sont guère plus de 15 000 hectares qui sont cultivés.

Composition de la plante et ses utilisations

20%

La poussière de chanvre :

Utilisation dans la méthanisation (traitement naturel des déchets)

50%

La chènevotte :
C’est le cœur de la tige, la partie boisée .
Utilisation : paillage végétal et animal, enduits et bétons isolants…

30%

La fibre ou paille de chanvre :
Elle se trouve dans « l’écorce » de la tige.
Utilisation : Laines de chanvre, papeterie, plasturgie …

Le Chanvre

Le chanvre connaît actuellement un regain de popularité auprès des agriculteurs. En effet, le cycle de vie de la culture n’est que de 6 mois mais, elle laisse un sol propre et restructuré et ne demande en végétation, ni pesticide ni irrigation. Outre ses multiples fonctions, c’est aujourd’hui une culture qui suscite l’intérêt. Et cela notamment pour ses dérivés utilisés dans l’isolation de l’habitat (laine isolante, mortiers et parpaings en béton de chanvre). Son titre d’isolation naturelle représente là un avantage indéniable, de même que sa durabilité dans le temps ou sa régulation hygrométrique. Certaines constructions à base de chanvre obtiennent même un bilan carbone positif !

chanvre
paillage ble

Egalement, la paille de chanvre connaît d’autres utilisations. La litière ou le paillis permet d’éviter la pousse de mauvaises herbes, 100 % naturels. Contrairement à d’autres cultures, le chanvre arrive à valoriser les terres superficielles. En effet, cela est dû grâce à sa meilleure tolérance à la sécheresse. Fort de ces différents atouts, le chanvre gagne peu à peu sa place dans les champs mais également dans nos habitats. A l’avenir, nous pourrons également le retrouver dans la fabrication de plastiques biodégradables et de papier. De plus, il prend peu à peu place dans notre assiette (la graine est une excellente protéine végétale).

Vous voulez tout savoir sur le chanvre industriel ?